La cigarette électronique est une forme de cigarette conçue pour remplacer les autres substances chez un fumeur. D’après les statistiques, de nombreuses personnes ont déjà réussi à arrêter de fumer grâce à la cigarette électronique. Ceci dit, pour réussir à arrêter de fumer grâce à la cigarette électronique, il faut également respecter bien d’autres conditions. Les cigarettes électroniques peuvent-elles réellement favoriser un arrêt de la consommation du tabac ? Réponses à cette question dans cet article.

Effectuer un bon choix d’e-cigarette pour ne pas replonger

À l’évidence, la cigarette électronique peut bel et bien vous aider à arrêter de fumer. Seulement, il faudra prendre bien d’autres mesures. La première étant de bien choisir votre cigarette électronique. Les spécialistes préconisent que pour utiliser une cigarette électronique dans le but d’arrêter de fumer, le choix du modèle s’avère important. En effet, dans les premières semaines, si votre cigarette tombe en panne, il y a de fortes chances que vous recommencez à fumer. Pour effectuer un choix, vous devez donc prendre en compte les critères suivants :

  • la qualité de l’e-liquide,
  • la cartouche (réservoir),
  • la capacité de résistance électrique,
  • la batterie rechargeable.

Vous devez choisir un réservoir capable de vous garantir une réserve constante de liquide. Quant à l’e-liquide, il peut contenir de la nicotine. La cigarette électronique contient d’autres éléments tels que : le glycérol, le propylène glycol ainsi que des arômes. Ces différents éléments sont ceux qui définissent le goût. Veillez à prendre un arôme qui est réellement à votre goût. Cela vous aidera à réussir le sevrage. Toutefois, vous devez faire attention avec certains arômes qui peuvent être dangereux.

La batterie produit du courant servant à chauffer la résistance. Lorsque la tension de la batterie est élevée, une quantité importante de vapeur est dégagée. Pour ceux qui fument beaucoup, l’autonomie de la batterie est un facteur à ne pas négliger. Notez que les grosses batteries peuvent tenir pendant toute la journée.

La résistance électrique permet de chauffer et de vaporiser le liquide se trouvant dans le réservoir.

Pour les personnes qui fument beaucoup, faire une association avec des patchs

Le Haut conseil de la santé considère la cigarette électronique comme une aide pour stopper le tabac. À l’inverse des patchs ou des comprimés, cette cigarette n’est pas un substitut nicotinique. Toutefois, pour certains spécialistes, la cigarette électronique peut remplacer ces substituts lorsqu’ils sont trop passifs. Elle peut également les compléter. Les personnes qui fument beaucoup peuvent notamment l’associer aux patchs.

Éviter de concilier vaporette et cigarette

Lorsque vous prenez l’initiative de vous sevrer en optant pour la cigarette électronique, vous devez nécessairement y rester fidèle. Vous ne devez donc pas vous permettre d’associer la cigarette à la vaporette. Lorsque vous vapotez exclusivement, il y a peu de chance que vous retourniez au tabac. En revanche, si vous conciliez ces deux, votre dépendance restera élevée.

Connaître ses besoins en nicotine

La nicotine fait généralement partie des composants du liquide vapoté. Elle est importante pour vous, si votre souhait est de remplacer la cigarette classique par l’e-cigarette. Vous devez donc connaître vos besoins. Aussi, il faudra éviter un sous-dosage. Vous devez aussi savoir que la plus forte concentration de nicotine autorisée en France s’élève à 20 mg/ml. Les professionnels conseillent de commencer par la dose maximale et de baisser ensuite de façon progressive.

En résumé, il faut retenir que la cigarette électronique est une belle option pour arrêter de fumer du tabac. Seulement, pour y arriver, il faudra non seulement bien choisir votre cigarette électronique, mais également être rigoureux avec vous-même.