Le droit immobilier vient apporter des lois afin d’empêcher les litiges qui ont lieu après signature d’un contrat de location ou toute autre transaction immobilière. Le droit immobilier est décrit comme étant une branche du droit des biens relatif au droit privé ainsi qu’au droit public. Le droit immobilier est un type de droit assez délicat puisqu’il couvre également d’autres domaines comme le droit de copropriété, le droit de l’urbanisme, le droit des hypothèques et le droit de la construction. Engager un avocat immobilier est pratique courante afin de protéger ses biens, et être suivi lors de la procédure de location ou de vente en obtenant des conseils et œuvrant afin d’arriver à une entente entre les deux parties basée sur une communication claire. Afin de protéger le locataire de l’expulsion, celui-ci doit s’en remettre à un avocat immobilier connaissant les démarches juridiques qui sont assez complexes afin de mettre son client à l’abri.

Le métier d’avocat immobilier :

L’avocat immobilier veille à contrôler que les règlements relatifs au droit des biens sont bien respectés. Ils sont primordiaux afin de dresser les textes juridiques venant à prouver et assurer la possession du bien selon la loi. Ce professionnel du droit est spécialisé en filière immobilière pendant un an et peut être également conseiller. Parmi ses principales activités :

  • Il rédige les actes de vente, de location ou d’achat d’un bien immobilier.
  • Il contrôle la création des sociétés civiles immobilières (SCI) et gère le patrimoine immobilier.
  • Il expose les lois relatives à la construction d’un immobilier.
  • Il aide à l’obtention d’un permis de construire.
  • Il assiste ses clients dans des litiges notamment entre les locataires et les propriétaires.
  • Il solutionne légalement les conflits comme le renouvellement du bail, l’annulation d’une promesse de vente ou le recouvrement des loyers.
  • Il simplifie les transactions immobilières et son champ d’action peut s’étendre à la vente de fonds de commerce, de cheptel ainsi que l’achat d’action immobilières. C’est un atout primordial pour les investisseurs et les propriétaires.

Les honoraires de l’avocat immobilier :

Plusieurs sites en ligne et plateformes permettent aux particuliers de dénicher un avocat selon les litiges ou les problèmes qu’ils rencontrent, et choisir selon les compétences des avocats proposés. Les honoraires d’un avocat immobilier varient selon plusieurs facteurs comme le type de litige ou la réputation de l’avocat et ne sont pas contractuels dépendant donc de l’objectif à réaliser. La consultation auprès d’un cabinet d’avocat se fait moyennant une centaine d’euros, et pour défendre un bail d’habitation il faut compter plus de 800 euros. La gestion d’un bail commercial est lui plus coûteux et s’élève à plus de 100 euros de l’heure.

Les autres articles de JF :

Arracherotule.fr Bachevoiture.fr